Explorer la biodiversité du Pérou

Explorer la biodiversité du Pérou

By in Autres destinations | 0 comments

Bon nombre de globe-trotteurs voyagent dans un pays étranger pour voir ses sites touristiques. Durant leur séjour, les activités des routards ne se limitent pas qu’à la visite d’une cité, d’une ville ou d’une plage. C’est également une opportunité de découvrir une nature riche en flores et faunes. En Amérique du Sud, le Pérou est l’une des destinations les plus fréquentées par les vacanciers grâce à ses aires protégées, notamment le parc national de Manú. Ce dernier se situe dans la province du même nom et de Paucartambo. Il a été ouvert le 29 mai 1973. En explorant les environs de cette zone de conservation, les aventuriers verront un paysage composé de forêts primaires. Ils peuvent aussi observer plusieurs espèces d’animaux comme le tapir, le jaguar, la loutre géante, etc.

perou

Visiter le parc national de Cutervo pour découvrir l’ours à lunette

L’un des lieux parfaits pour faire de l’écotourisme au Pérou est le parc national de Cutervo. Il était ouvert au public depuis le 20 septembre 1961. Cette réserve naturelle de 8 214,23 ha abrite divers types d’animaux et d’oiseaux. En parcourant cet endroit, les touristes ont l’occasion d’observer de près l’ours à lunette durant leur voyage Pérou. Le nom de ce mammifère provient des marques claires qui se trouvent autour de ses yeux. Il se nourrit d’herbe, de la canne à sucre, du maïs, de baies, etc. Grâce à ses griffes, il arrive à grimper aux arbres et peut y rester pendant plusieurs jours.Le mâle a un poids entre 100 à 175 kg, tandis que la femelle pèse rarement plus de 70 kg.

 

Observer le Coq-de-roche péruvien, l’oiseau national du Pérou

Après avoir contemplé l’ours à lunette dans le parc national de Cutervo, il serait intéressant de découvrir le Coq-de-roche péruvien. Ce dernier a une taille moyenne de 32 cm. Le mâle est d’une couleur rouge-orange intense. Sa crête se trouve sur le bec et le front. Ses ailes ainsi que sa queue sont noires. La femelle, quant à elle, est entièrement en marron rouge foncé. Sa crête est très petite. Par ailleurs, les touristes peuvent admirer ce genre de spécimen dans le parc national Tingo María, l’une des plus anciennes aires protégées du pays. Il se situe dans la province de Leoncio Prado. Sa végétation abonde de mousses et de lichens. Durant leur visite, les routards verront dans cette zone de conservation une grande diversité d’espèces de papillons.

 

Un regard sur l’une des plantes typiques du Pérou

huascaranPour terminer leur circuit de tourisme vert, les globe-trotters pourront faire un petit tour dans le parc national de Huascarán. Ce dernier a été créé dans les années 70. Il existe différentes plantes dans cette aire protégée. L’un des plus passionnantes est la Puyaraimondii. Ce type de végétal a été découvert au XIXe siècle par un naturaliste appelé « Antonio Raimondi ». Elle peut atteindre plusieurs mètres de haut. Sa durée de vie varie entre 70 et 100 ans. Cette espèce meurt après l’unique épanouissement de ses fleurs. Sa hampe florale arrive à porter jusqu’à 20 000 fleurs.

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *